top of page
Rechercher

Il s'agira toujours d'aimer et d'avoir foi

Récemment, je vivais un moment délicat. La tentation est grande dans ces moments-là de me dire: encore !?! Comme si avancer sur mon chemin devait m'enlever tous les cailloux. Comme si, parce que c'est mon métier d'accompagner, je ne devais plus faire face à des secousses dans ma vie. Evidemment, c'est une illusion. A laquelle je me laisse encore prendre de temps en temps. J'aime à me rappeler que je suis... humaine. ;)


Ainsi, il y a le temps des larmes, de la tristesse, de la colère, de l'incompréhension. Une fois ces sensations accueillies et 'rendues à la terre', il y a de la place pour écouter ce qui se dit. Au fond de moi, quelque chose cherche à se faire entendre, à percer, à remonter à la surface. Dans le silence, dans l'écoute (et non la rumination en boucle de l'événement et des émotions qu'il a suscitées), dans cet état de disponibilité et d'ouverture, dans un timing qui ne dépend pas de ma volonté, les choses émergent. Comme des évidences.


Dans ce cas précis, face à cet enchainement de situations disons assez 'rock'n roll', est monté:





"Comment peux-tu 'malgré et avec' cela, ouvrir encore un peu plus ton coeur et continuer de faire confiance à la Vie ?"





Ainsi, ces événements qui viennent me chercher dans mes bases, dans mes retranchements, ne sont pas là pour m'écraser. Ils viennent éclairer cet espace en moi qui peut aimer encore davantage. Ils m'invitent en fait à aimer ... réellement. Sans condition. Avec les failles. Surtout lorsqu'elles se révèlent de façon encore plus évidente. Il s'agit d'ouvrir encore et toujours plus mon coeur, au moment où j'aurais tellement envie de le fermer, de me protéger. Ce début de fermeture laisse place à un craquèlement. Venu de l'intérieur. Comme une coquille d'oeuf. Sentir ce mouvement est extrêmement puissant. C'est le mouvement de l'oisillon, du bourgeon, de la chenille, de la Vie elle-même qui se fraie un passage.


Et dans ce moment d'insécurité évidente, une question: est-ce que je peux rester dans cette foi inébranlable en la Vie? Y a-t-il quelque chose capable de me faire douter que 'la Vie ne me veut que du bien'? Si je ne mets le focus que sur la situation, il est évident que c'est difficile et chaotique. Si je regarde ce qu'elle me permet d'éclairer, c'est magnifique: il peut tout arriver, cela n'entache en rien cette confiance absolue en la Vie. Elle est plus forte que tout. A tout moment. Aux delà de mes difficultés et même de la mort... Tout peut arriver, je ne crains rien. Ce que je suis est imperturbable.


Les choses ne sont pas encore résolues concrètement. Et pourtant je demeure là dans un espace inaltérable.


Il s'agira toujours d'aimer et d'avoir foi.




Si vous souhaitez partager ce texte, merci de le reprendre dans son intégralité et d'en citer la source - www.donatiennejannedothee.com


Comments


bottom of page